You are here

L'ULM, c'est quoi ?

Apparu aux Etats-Unis dans les années 70, il fit ses premiers vols en France en 1978. ULMÇa "volait" mais les matériaux et moteurs n'étaient pas très adaptés...

Il existe 6 classes d'ULM: le paramoteur (parapente motorisé), le pendulaire (photo ci-contre dont le pilotage consiste à déplacer le centre de gravité), le multi-axes (qui se pilote comme un avion traditionnel), l'aérostat, l'autogire, et, dernièrement, l'hélicoptère.

Quelques données techniques :

Poids total au décollage mono/biplace 370/450 kg
Plage de vitesses (selon les types d'ULM) 55 à 260 km/h
Puissance moteur (2 ou 4 temps) 42 à 100 cv
Autonomie en vol 3 à 7h

L'excellent rapport poids/puissance permet des décollages et atterrissages très courts (100 m).

La réglementation, la construction et la commercialisation ont beaucoup évolué pour aboutir aujourd'hui à des machines pouvant être pilotées en toute sécurité.

Un examen théorique et pratique permet l'obtention du brevet de pilote ULM délivré par la DGAC.

Sur notre base, vous pouvez apprendre à piloter un ULM de la classe Pendulaire.

Theme by Danetsoft and Danang Probo Sayekti inspired by Maksimer